Politique et Géopolitique

La Hongrie introduit de nouvelles restrictions sur la littérature LGBT

Le gouvernement hongrois a ordonné aux libraires de placer les livres pour enfants représentant l’homosexualité dans un « emballage fermé », dernière mesure en date d’une campagne de plus en plus intense que des groupes de défense des droits ont décriée comme une attaque contre la communauté LGBT.

Le décret interdit également l’exposition publique de produits représentant ou promouvant un sexe différent de celui de la naissance, ainsi que la vente de tout livre ou contenu médiatique représentant l’homosexualité ou le changement de sexe à moins de 200 mètres d’une école ou d’une église.

Ce décret fait suite à l’adoption par le Parlement hongrois, en juin, d’une loi interdisant la présentation de contenus homosexuels aux mineurs, une mesure considérée par les détracteurs du gouvernement hongrois comme une tentative de stigmatisation des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres.

Le Premier ministre populiste de droite hongrois, Viktor Orban, affirme que ces mesures, qui ont été jointes à une loi prévoyant des peines plus sévères pour la pédophilie, visent uniquement à protéger les enfants.

En juillet, la Commission exécutive du bloc des 27 a lancé deux procédures judiciaires distinctes contre le gouvernement hongrois pour ce qu’elle appelle des violations des droits des LGBT.

Ces mesures inquiètent certains écrivains et libraires hongrois, qui ne savent pas s’ils risquent des poursuites si des mineurs se retrouvent avec des livres contenant des intrigues, des personnages ou des informations sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre.

En juillet, les autorités ont infligé une amende au distributeur d’un livre pour enfants mettant en scène des familles dirigées par des parents de même sexe, au motif qu’il contenait « un contenu qui s’écarte de la norme ».

Afin de garantir notre indépendance et notre pérénité,
vous pouvez nous soutenir en cliquant ici

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux,
INSTAGRAM, TELEGRAM, TWITTER et VK

Source
TheJournal.ie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Afin de garantir la pérennité du site, nous vous invitons à mettre le site en exception dans votre bloqueur de publicités. Merci !