ActualitésScience et Technologie

CENSURE : Instagram bloque les résultats pour les recherches contenant le hashtag #NaturalImmunity, « immunité naturelle » en Français.


Instagram a très récemment bloqué la page de résultats pour l’utilisation du hashtag #naturalimmunity (immunité naturelle en français).

Lorsque le hashtag est sélectionné, Instagram indique que « Ce hashtag est caché » et que « Les posts pour #naturalimmunity ont été limités car la communauté a signalé certains contenus qui pourraient ne pas respecter les directives communautaires d’Instagram…

De nombreuses publications utilisant ce hashtag étaient centrées sur des histoires et des faits qui suggèrent que les personnes qui se sont remises du COVID étaient moins susceptibles d’attraper à nouveau le COVID qu’une personne vaccinée mais n’ayant pas été exposée au COVID auparavant et qui avaient donc très logiquement développés une immunité naturelle.

Effectivement, une étude israélienne de 700 000 personnes réalisée ce mois-ci a révélé que ceux qui avaient connu des infections antérieures étaient 13 fois moins susceptibles de contracter une deuxième infection symptomatique que ceux qui étaient seulement vaccinés, et beaucoup ont décidés de s’exprimer sur les réseaux sociaux pour en discuter.

Cependant, comme à l’accoutumée, Instagram a commencé à censurer purement et simplement le hashtag.

Le membre du Congrès américain Thomas Massie, qui s’est tenu informé de la censure des Big Tech, a commenté le blocage en disant ceci : « Instagram bloque le hashtag #naturalimmunity. N’oubliez pas que le Congrès a donné 1 milliard de dollars au @CDCgov pour commercialiser les vaccins. Je soupçonne qu’une grande partie de cette somme s’est retrouvée dans les mains des entreprises de médias sociaux. De plus, factcheck-dot-org est financé par un groupe qui détient 2 milliards de dollars d’actions de vaccins. »

Les utilisateurs ont réussi à contourner le blocage en utilisant d’autres hashtags similaires liés et des orthographes alternatives et des combinaisons d’emoji.

C’est limpide… Les réseaux sociaux censurent tout ce qui peut nuire aux bénéfices de Big Pharma. Comme si l’immunité naturelle ancestrale qui a toujours fait ses preuves, devenait tout à coup un mensonge. N’oublions pas qu’Instagram appartient aussi à Facebook et que l’organisation qui gère les « fake news » sur Facebook n’est autre que International Fact-Checking Network qui appartient à qui ? Georges Soros… Encore lui. Le même qui finance le lobby LGBT, le mouvement Black Lives Matter, les Femen, les Antifas etc.

Il n’y a pas de hasard, tout est lié telle une gigantesque toile d’araignée.

Si vous aussi en avez assez de la censure et de la propagande mondialiste alors rejoignez-nous sur la plateforme Telegram ici

Afin de garantir notre indépendance et notre pérénité,
vous pouvez nous soutenir en cliquant ici

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux,
INSTAGRAM, TELEGRAM, TWITTER et VK

Source
Reclaim The NetThe Blaze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Afin de garantir la pérennité du site, nous vous invitons à mettre le site en exception dans votre bloqueur de publicités. Merci !