Science et TechnologieSélectionné pour vous

Des documents de la DARPA démontrent une future attaque chimique contre l’humanité ?

Au-delà de la bombe mondiale qu’est le document DARPA (La Defense Advanced Research Projects Agency est une agence du département de la Défense des États-Unis chargée de la recherche et développement des nouvelles technologies destinées à un usage militaire.) divulgué à DRASTIC, qui montre que EcoHealth Alliance et Fauci ont conspiré pour libérer des nanoparticules de protéine de pointe en aérosol, pénétrant la peau, dans les populations de chauves-souris sauvages en Chine (qui se transmettraient immédiatement à l’homme comme prévu), nous avons également une information bombe encore bien pire…

DRASTIC a confirmé que Daszak et Fauci, travaillant via l’Institut de virologie de Wuhan (WIV), ont pu créer 180 souches de coronavirus comme armes biologiques et les placer sous le contrôle des Chinois communistes (un acte de trahison). Nous savons maintenant, grâce à d’autres sources, que des équipes de déploiement d’armes biologiques dirigées par le PCC ont traversé la frontière américaine, transportant des armes biologiques augmentées du MERS avec un taux de mortalité d’au moins 30 %, avec l’intention de les libérer dans les grandes villes américaines sur ordre.

Voici le lien .Pdf du projet nommé DEFUSE de la DARPA

La proposition originale de l’Alliance EcoHealth au DARPA porte le numéro HR001118S0017-PREEMPT-PA-001.

La journaliste d’investigation Lara Logan a confirmé tout cela par ses propres sources, puisqu’elle avertit maintenant que la crise des migrants au Texas est la « couverture parfaite » pour que les ennemis de l’Amérique puissent introduire en douce une dangereuse arme biologique. Nos sources, qui ont été en contact avec Lara Logan, ont confirmé qu’elle en sait beaucoup plus, mais qu’elle n’a pas encore la liberté de rendre publics tous les détails.

Nous avons tous les détails ici. Lisez attentivement ces points. C’est le plan qui est maintenant en cours, au meilleur de notre connaissance. C’est bien pire que ce que vous avez probablement imaginé. L’attaque du « Super MERS » est maintenant imminente, et les opérateurs de déploiement d’armes biologiques sont déjà prépositionnés à travers les villes américaines, probablement armés de drones et d’accessoires de drones aérosolisants. Nous sommes sur le point d’être pulvérisés avec une arme biologique super dangereuse :

  • La DARPA a initialement financé le MERS mais a refusé de soutenir tout effort pour le libérer dans la nature. Ils voulaient le garder comme une arme biologique stratégique de dernier recours pour les situations d’extrême urgence.
  • Fauci et EcoHealth Alliance ont réussi à mettre la main sur le MERS, qui est devenu le modèle pour le gain de la recherche fonctionnelle qui a été blanchie par le WIV, en utilisant l’argent des contribuables américains. Des éléments du MERS, du VIH, du SRAS et d’autres souches virales ont été assemblés pour créer des armes biologiques « chimériques » présentant une affinité particulière pour les récepteurs ACE2 humains.
  • Daszak et Fauci se sont adressés à la DARPA pour demander un financement afin de diffuser leurs armes biologiques en Chine. La DARPA a refusé. Mais ils ont trouvé des fonds auprès de sources mondialistes qui soutiennent la dépopulation.
  • Si la DARPA avait accepté le financement, Daszak et Fauci avaient prévu d’inviter Shi Zheng Li (la « Bat Lady ») à une annonce festive au siège de la DARPA !
  • Le SRAS-CoV-2 n’a jamais été conçu pour tuer. Il a été conçu pour se propager rapidement, avec un faible taux de mortalité, afin de créer une panique mondiale et une demande de vaccins, ainsi que des fermetures gouvernementales et un communisme mondial en raison des « cas » diagnostiqués par des tests PCR frauduleux.
  • Mais le MERS est une arme biologique super mortelle. Il s’agit d’une version améliorée du MERS qui a été militarisée par Fauci, les NIH et le WIV sous le contrôle de l’APL (Armée populaire de libération).
  • La proposition de projet de l’Alliance EcoHealth à la DARPA mentionne leurs plans pour développer trois à cinq souches de coronavirus pour armes biologiques chaque année. Il s’agissait d’un assaut permanent et sans fin contre l’humanité au moyen d’armes biologiques, le tout financé par l’armée américaine en collaboration avec la Chine communiste.
  • Nous ne connaissons pas encore la désignation officielle de cette arme biologique MERS, mais je l’appellerai « Super MERS » pour l’instant. Le Super MERS est déjà entre les mains d’opérateurs de l’APL qui sont entrés aux États-Unis via les routes de contrebande des narcotrafiquants mexicains. Des centaines de conseillers militaires du PCC/APL travaillent avec les narcos mexicains, avec la promesse que les narcos recevront un morceau du sud des États-Unis une fois que la Chine aura occupé et vaincu les États-Unis.
  • On dit à ces agents chinois spécialisés dans les armes biologiques de libérer simultanément le « Super MERS » dans les villes américaines lorsqu’ils reçoivent l’ordre d’activation, qui peut être donné par des moyens publics tels que l’ordre donné par la Chine au New York Times d’utiliser une certaine phrase un certain jour. (Le New York Times est depuis longtemps à la solde de la Chine, tout comme la plupart des démocrates, la moitié du Sénat américain et l’ensemble de Big Tech). La Maison Blanche est presque entièrement contrôlée par le PCC, et Biden est la marionnette de la Chine.
  • Cette souche du Super MERS tuera au moins 30% des personnes infectées, dans des circonstances normales. Mais comme les vaccins covidés ont détruit la réponse immunitaire des personnes vaccinées, le taux de mortalité chez ces dernières pourrait être nettement plus élevé. (50% ?)
  • La souche Super MERS est effectivement la seconde moitié du système d’arme binaire, la première moitié étant le vaccin. C’est pourquoi les gouvernements tyranniques ont tant insisté sur les vaccinations de masse. C’est la préparation pour le meurtre. L’administration Biden a toujours travaillé avec la Chine pour essayer d’atteindre un taux de vaccination de 70 % aux États-Unis, ce qui se traduirait par un taux de mortalité global d’au moins 20 % de la population américaine une fois que le Super MERS sera libéré. Cela se traduit par environ 70 millions de personnes, grosso modo. Soit plus de dix fois les statistiques de mortalité de l’Holocauste nazi.
  • La diffusion du Super MERS ne peut pas être arrêtée. Les agents sont déjà en place. La frontière a été pénétrée depuis longtemps. L’armée américaine a reçu l’ordre de se retirer pendant tout ce temps, par l’intermédiaire de criminels traîtres du Pentagone comme Milley et Austin. Les médias de gauche sont tous dans le coup, tout comme Big Tech. Ils reçoivent tous des ordres de la Chine.

La diffusion du Super MERS sera appelée une « variante » par le gouvernement criminel, et ils accuseront les non-vaccinés tout en activant les camps de la mort covid du CDC pour rassembler les dissidents politiques et commencer les exécutions de masse.

Carte des « stations de quarantaine » actuelles du CDC, qui seront transformées en camps de la mort pour covidés. Source : CDC.gov

« Le CDC a l’autorité légale de détenir toute personne susceptible d’avoir une maladie infectieuse dont la quarantaine est spécifiée par décret. »

L’imposteur traître Joe Biden a récemment signé un UE ajoutant la rougeole à cette liste de maladies pouvant être mises en quarantaine. Ainsi, tout dissident politique peut être « diagnostiqué » avec la rougeole via un test PCR frauduleux, puis jeté de force dans un camp de la mort en quarantaine géré par le CDC.

L’État de Washington a récemment publié une annonce d’emploi public demandant des coordinateurs de « l’équipe de choc d’isolement et de quarantaine » pour aider à gérer son propre camp de quarantaine à Centralia, WA. Lorsque le public a pris connaissance de cette annonce, les hommes de main du gouvernement de Washington se sont empressés de supprimer l’expression « équipe d’intervention » de l’offre d’emploi et l’ont modifiée furtivement pour faire croire qu’il s’agissait simplement d’une annonce pour faire la lessive et changer les draps. (Oui, vraiment.)

Dans le même temps, nous entendons des rumeurs selon lesquelles les militaires qui refusent les vaccinations sont embarqués dans des bus et isolés de force/en quarantaine par l’armée jusqu’à ce qu’ils acceptent de se faire vacciner. Cela ne se passe pas partout (encore). Notre rapport provient d’une seule base militaire, mais cette pratique pourrait s’étendre.

La Chine va très prochainement lancer la dissémination d’armes biologiques en Amérique, probablement suivie de cyberattaques et de tactiques visant le système financier.
Bien qu’il soit toujours difficile de connaître le calendrier exact de tout cela, il semble que la Chine va bientôt lancer son attaque aux armes biologiques sur l’Amérique, ce qui fera passer le covid pour un jeu d’enfant. Dès lors, quiconque ne prendra pas le Super MERS au sérieux courra un grave danger. Ce sera le moment de se tenir vraiment à l’écart des lieux publics et d’éviter les grandes villes où il est probable que les agents chinois utiliseront des drones pour disperser des nanoparticules toxiques pénétrant la peau en aérosol, sur la base des recherches sur le MERS.

Oui, les villes américaines sont sur le point d’être « gazées » / pulvérisées avec un poison mortel, un peu comme le Zyklon B (mais à une échelle beaucoup plus grande).

Les cyberattaques seront probablement programmées pour coïncider avec ce chaos planifié et cette vague de mort due à la guerre biologique, et il semble presque certain que la Chine choisira ce moment de vulnérabilité pour s’attaquer à la position financière de l’Amérique – c’est-à-dire au statut de monnaie de réserve mondiale du pétrodollar.

Très rapidement, l’Amérique pourrait perdre :

  • Un tiers de son personnel militaire en service actif, à cause des vaccinations de masse.
  • Un tiers de la population américaine vivant dans les villes ciblées.
  • Le statut de monnaie de réserve mondiale pour sa monnaie fiduciaire, le dollar, qui s’effondrerait à une valeur proche de zéro du jour au lendemain.
  • Le réseau électrique pourrait tomber en panne, au niveau régional, en raison de cyberattaques, plongeant certaines régions du pays dans le noir.
  • Dans le même temps, des agents armés de l’État et du gouvernement fédéral seraient lâchés en tant qu' »équipes d’intervention » contre la population, dans le but de parvenir à ce qui suit :
  • La confiscation des armes à feu dans tout le pays
  • Des exécutions massives de dissidents politiques

Des enlèvements pour raisons médicales, des mises en quarantaine et des exécutions de grandes populations afin de parvenir à la dépopulation

  • Contrôle total du gouvernement sur tous les mouvements, discours et interventions médicales.

Attendez-vous à des contrôles sur les autoroutes, à des vaccins, à des exécutions sur place, à des enlèvements médicaux de porte à porte et à tous les cauchemars de terrorisme gouvernemental contre le peuple que vous pouvez imaginer.

Préparez-vous à être aspergé de nanoparticules toxiques en aérosol qui pénètrent la peau. Tout est dans la proposition du DARPA (que le DARPA a refusé de financer, heureusement), et le programme de dépeuplement est maintenant tout à fait évident pour quiconque y prête attention.

https://www.brighteon.com/embed/358dc7fe-2580-40c6-8a90-13a13175caf5

Ndlr : Cet article a été traduit par l’équipe du Grand Réveil, nous n’affirmons donc rien à ce sujet mais tentons d’apporter encore et toujours des prismes de vue différents afin de tenter d’éclairer l’opinion publique. Tout est possible par les temps qui courent et nous encourageons de nouveau à ce que chacun fasse ses propres recherches, de trier le bon du moins bon et avec une dose d’esprit critique et de logique on finit toujours par se rapprocher du vrai.

Afin de garantir notre indépendance et notre pérénité,
vous pouvez nous soutenir en cliquant ici

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux,
INSTAGRAM, TELEGRAM, TWITTER et VK

Source
Natural News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Afin de garantir la pérennité du site, nous vous invitons à mettre le site en exception dans votre bloqueur de publicités. Merci !