Actualités

Le directeur des Instituts américains de la santé, démissionne après que des documents ont révélé qu’il avait menti au sujet de sa participation à la recherche sur les gains de fonctions dans le laboratoire de Wuhan

Le directeur des Instituts américains de la santé (NIH), le Dr Francis Collins, a démissionné mardi, quelques semaines seulement après que des documents ont révélé qu’il avait menti au sujet de son implication dans la recherche sur les gains de fonctions dans le laboratoire de Wuhan.

« Cela a été un incroyable privilège de diriger cette grande agence pendant plus d’une décennie », a déclaré M. Collins dans un communiqué.

« J’aime tellement cette agence et son personnel que la décision de me retirer a été difficile à prendre, en étroite concertation avec ma femme, Diane Baker, et ma famille. Je suis fier de tout ce que nous avons accompli. Cependant, je crois fondamentalement qu’aucune personne ne devrait occuper ce poste trop longtemps et qu’il est temps de faire appel à un nouveau scientifique pour diriger les NIH dans l’avenir. Je suis très reconnaissant et fier du personnel des NIH et de la communauté scientifique, dont l’engagement extraordinaire dans la recherche pour sauver des vies donne de l’espoir au peuple américain et au monde entier chaque jour. »

Rappelons que Francis Collins a déclaré cet été que les parents devraient porter des masques à la maison devant leurs enfants non vaccinés.

Collins a admis que cela « peut sembler bizarre » que les gens portent des masques à la maison, mais il l’a quand même conseillé.

« Les parents d’enfants non vaccinés devraient y réfléchir et il est recommandé de porter des masques [à la maison] également », a déclaré M. Collins. « Je sais que c’est inconfortable. Je sais que cela semble bizarre mais c’est la meilleure façon de protéger vos enfants. »

En juin, Francis Collins a admis à l’animateur radio Hugh Hewitt que les États-Unis avaient collaboré avec le laboratoire de virologie de Wuhan.

Le Dr Collins a ensuite pris la défense des chercheurs et du laboratoire de virologie de Wuhan, en Chine.

« Les documents montrent bien que les affirmations du directeur du NIH, Francis Collins, et du directeur du NIAID (Institut national des allergies et des maladies infectieuses), Anthony Fauci, selon lesquelles le NIH ne soutenait pas la recherche sur le gain de fonction ou l’amélioration des agents pathogènes pandémiques potentiels au WIV (Institut de virologie de Wuhan) sont mensongères », a déclaré Richard Ebright, professeur de biologie chimique à l’université Rutgers.

Afin de garantir notre indépendance et notre pérénité,
vous pouvez nous soutenir en cliquant ici

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux,
INSTAGRAM, TELEGRAM, TWITTER et VK

Source
The Gateway Pundit

Un commentaire

  1. Mais Fauci qui a réussi à mentir devant les membres du parlement , lui est toujours là et bien là ! Comment se fait il qu´il soit toujours en liberté ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Afin de garantir la pérennité du site, nous vous invitons à mettre le site en exception dans votre bloqueur de publicités. Merci !