Actualités

La Finlande se joint à la Suède et au Danemark pour limiter le vaccin Moderna suite à des cas de myocardites chez les jeunes hommes.

La Finlande a suspendu jeudi l’utilisation du vaccin COVID-19 de Moderna (ARNM.O) pour les jeunes hommes en raison de rapports d’un effet secondaire cardiovasculaire rare, se joignant à la Suède et au Danemark pour limiter son utilisation.

Mika Salminen, directrice de l’institut finlandais de santé, a déclaré que la Finlande donnerait plutôt le vaccin de Pfizer aux hommes nés en 1991 et plus tard. La Finlande offre des vaccins aux personnes âgées de 12 ans et plus.

« Une étude nordique impliquant la Finlande, la Suède, la Norvège et le Danemark a révélé que les hommes de moins de 30 ans qui ont reçu Moderna Spikevax couraient un risque légèrement plus élevé que les autres de développer une myocardite », a-t-il déclaré.

Les responsables suédois et danois de la santé avaient annoncé mercredi qu’ils suspendraient l’utilisation du vaccin Moderna pour tous les jeunes adultes et enfants, citant la même étude inédite.

Les responsables norvégiens de la santé ont réitéré mercredi qu’ils recommandaient aux hommes de moins de 30 ans d’opter pour le vaccin de Pfizer.

L’institut finlandais a déclaré que l’étude nordique serait publiée dans quelques semaines et que des données préliminaires avaient été envoyées à l’Agence européenne des médicaments (EMA) pour une évaluation plus approfondie.

Le comité de sécurité de l’EMA a conclu en juillet que de telles maladies cardiaques inflammatoires pouvaient survenir dans de très rares cas après la vaccination par Spikevax ou le jab Pfizer/BioNTech Comirnaty, plus souvent chez les hommes plus jeunes après la deuxième dose.

Les régulateurs des États-Unis, de l’UE et de l’Organisation mondiale de la santé ont toutefois souligné que les avantages des vaccins basés sur la technologie de l’ARNm utilisée par Moderna et Pfizer-BioNTech pour prévenir la COVID-19 continuent de l’emporter sur les risques.

Un porte-parole de Moderna a déclaré mercredi soir qu’il était au courant des décisions des régulateurs suédois et danois.

« Il s’agit généralement de cas bénins et les individus ont tendance à se rétablir en peu de temps après le traitement standard et le repos. Le risque de myocardite est considérablement accru pour ceux qui contractent la COVID-19, et la vaccination est le meilleur moyen de se protéger contre cela. »

Le ministre italien de la Santé Roberto Speranza a déclaré aux journalistes que l’Italie n’avait pas l’intention de suspendre le vaccin Moderna et a déclaré que les pays européens devraient travailler plus étroitement ensemble pour mieux se coordonner.

« Nous devons faire confiance aux autorités internationales, à commencer par l’EMA, qui est notre agence de référence et qui a exprimé des jugements très clairs sur la question », a-t-il déclaré.

Note de la rédaction : Thromboses, myocardites, paralysies, chocs allergiques, atteintes neurologiques : Le principe de précaution, en ce qui concerne ces injections expérimentales, n’a jamais fait partie du vocabulaire de nos élites.
Nombreux sont les scientifiques, chercheurs, médecins ou spécialistes qui dénoncent les politiques covidistes comme étant des crimes contre l’Humanité, espérons que leurs études qui prouvent la dangerosité de ces « vaccins »parviendront à déjouer une nouvelle fois la censure
.

Afin de garantir notre indépendance et notre pérénité,
vous pouvez nous soutenir en cliquant ici

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux,
INSTAGRAM, TELEGRAM, TWITTER et VK

Source
Reuters

Un commentaire

  1. Il y a encore un Français ou une Française mis à part Renaud Muselier, Président de la région Sud (PACA) qui ne sait pas que les ARNm Moderna du gouvernement américain* et Pfizer donnent le covid?
    Non, parce que la Pharmacovigilance ANSM – Santé Publique France le confirme depuis février 2021 dans les tableaux bleus Pfizer.
    À un moment donné cela va se voir que les Français(es) n’éprouvent aucune empathie pour ceux pour qui cela se passe mal.
    Le fait de ne pas être informé n’est pas une excuse pour devenir un fabricant de deux variants et une photocopieuse de spikes pour le restant de ses jours.
    Ces petits spikes élisent domicile sur le revêtement lisse de l’intérieur des fines veines capillaires.
    C’est-à-dire que l’épithélium à l’intérieur des capillaires n’est plus lisse.
    Le Dr (allemand d’adoption) Sucharit Bhakdi apporte beaucoup de savoir. Il est repris et complété par Dr Christian Hoffe. Dont 65% de la patientèle injectée a les capillaires bouchées:
    – le corps a le signal d’un capillaire bouché par un caillot quand une blessure par un spicule est détectée.
    – Il n’y a plus d’envoi de sang oxygéné dans ce capillaire.
    – Finalement un caillot le bouche.

    Ce qu’il faut savoir c’est que le saccage de toutes les veines y compris des artères faisait partie des symptômes du SARS-CoV-2 dit de Wuhan en février – mars – avril 2020.
    La majorité des injectés aux ARNm qui caillotent ainsi ne le savent pas. Cela se produit au 3ème jour (l’entraîneur du sprinter Christophe Lemaître a dit qu’il ne reconnaissait pas l’athlète le troisième jour). Il faut faire une prise de sang avant l’injection. Demander les D-dimères. Les laboratoires d’analyse doivent commencer à avoir l’habitude. Puis refaire la même analyse sanguine si l’on est encore là entre le jour 4 et le jour 7 après l’injection. Pour confirmation de la présence de caillots.
    Si vous croyez que les gens que vous voyez à la télé ont fait le vrai … Il y a même une religion montante dans le pays: 25 000 membres signalés par Miviludes en 2013, depuis il semblerait que l’on a fait taire Miviludes, la surveillance des sectes. Les Satanistes refusent toute perfusion. Ce serait étonnant que les i||uminatis acceptent. Ils sont camouflés au sein des Franc-Maçons.
    Heureusement que des Israélites sont des Justes, comme ce Professeur parisien
    et le Dr new-yorkais Vladimir Zev Zelenko qui dit clairement que c’est un Génocide. Il sait de quoi il parle.
    Il y a le prion de la vache folle dans les ARNm. Se déclare au bout de 9 ou 10 ans et c’est foudroyant. Aucun remède.
    D’ailleurs Biden aurait dit que les injectés ne seraient plus là d’ici deux ou dix ans.
    Cela n’a rien de surprenant. Il soutient les Nationalistes ukrainiens qui se voient plus slaves que les Russes. Avec Salut militaire de sa chef d’État-Major Brittany Stewart.
    Nous avons affaire au Nazisme. Des Nat ions U nies et de toutes les instances supranationales. L’Europe corrompue par Soros en fait partie. Et ils annoncent leurs coups à l’avance. Un truc de kabbaliste, quelque chose de ce genre.
    Par exemple Mark Zuckerberg a annoncé en vidéo que l’ADN des gens allait être modifié par une injection. En prétendant le refuser.
    Ils sont très forts, sadiques, hyper violents. Apparemment l’Armée américaine est prête à obéir à n’importe quoi. Sachant que les Nat ions U nies sont l’ennemi (la maladie du Golfe donnée aux militaires ce sont elles qui ont forcé un nombre incroyable d’injections contre le virus de l’anthrax. Si l’anthrax n’est pas un virus, même le Dr Richard M Fleming PhD, MD, JD serait un traître) il n’y a pas beaucoup d’espoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Afin de garantir la pérennité du site, nous vous invitons à mettre le site en exception dans votre bloqueur de publicités. Merci !