Actualités

Une grande ville canadienne interdit aux couples non vaccinés de se marier

Après que le gouvernement libéral du Premier ministre Justin Trudeau a imposé l’un des mandats de vaccination les plus restrictifs du monde développé, une ville canadienne a porté la tyrannie médicale à un niveau supérieur en refusant d’accorder des licences de mariage aux couples qui ne sont pas entièrement vaccinés.

La ville d’Oakville, en Ontario, une ville de plus de 200 000 habitants, ne permettra pas à un couple de demander une licence de mariage à moins qu’ils ne présentent tous deux une preuve de vaccination complète.

Dans une déclaration, la ville reconnaît que cette exigence dépasse celle de la province de l’Ontario, mais la nouvelle exigence est un effort « pour fournir une protection supplémentaire à notre communauté et au personnel de la ville contre le COVID-19 ». Nous pensions que c’était ce que le vaccin était censé faire ?

Mais il ne s’agit pas seulement de mariage : les personnes non vaccinées d’Oakville se verront effectivement interdire l’accès à un certain nombre de services publics.

Oakville n’est pas la seule ville à essayer de pousser plus de gens à se faire vacciner. Le Premier ministre Trudeau a adopté l’un des mandats les plus restrictifs qui soient, en partie pour tenter de faire grimper les taux de vaccination, qui sont au point mort. Trudeau et son gouvernement exigent que tous les fonctionnaires se fassent vacciner ou prennent un congé sans solde. Cela inclut tous les travailleurs fédéraux « dans l’administration publique centrale » et la Gendarmerie royale du Canada. Les entrepreneurs fédéraux, y compris le personnel de nettoyage, doivent être vaccinés pour avoir accès aux bâtiments gouvernementaux. Le gouvernement demande également à tous les employés des secteurs du transport aérien, ferroviaire et maritime sous réglementation fédérale d’établir des politiques de vaccination pour leurs employés qui exigent effectivement la vaccination.

Pour ceux qui ne sont pas vaccinés, il importe peu qu’ils travaillent à domicile ou non. Ils seront mis en congé sans solde, même s’ils ont effectué tout leur travail à domicile.

Ce n’est que le dernier rappel que ce n’est pas vraiment une question de « sécurité » – c’est une question de contrôle.

Afin de garantir notre indépendance et notre pérénité,
vous pouvez nous soutenir en cliquant ici

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux,
INSTAGRAM, TELEGRAM, TWITTER et VK

Source
Zero Hedge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Afin de garantir la pérennité du site, nous vous invitons à mettre le site en exception dans votre bloqueur de publicités. Merci !