ActualitésScience et Technologie

Bill Gates met en garde contre les attaques bioterroristes et invite les dirigeants du monde entier à utiliser des « jeux de germes » pour se préparer

Bill Gates, qui est le quatrième homme le plus riche du monde, a déclaré lors d’une interview avec Jeremy Hunt, que des « dizaines de milliards » devront être dépensés en recherche et développement pour se préparer à la prochaine pandémie.

Le fondateur de Microsoft a mis en garde contre les attaques bioterroristes et a exhorté les dirigeants mondiaux à utiliser des « jeux de germes » pour s’y préparer.

Bill Gates a déclaré que les gouvernements devaient se préparer aux futures pandémies et aux attaques terroristes à la variole en investissant des milliards dans la recherche et le développement.

Au cours d’un entretien avec le président de la commission de la santé, Jeremy Hunt, pour le groupe de réflexion Policy Exchange, M. Gates a suggéré que des « jeux de germes » pourraient être utilisés pour s’entraîner à réagir à de tels événements.

Il a également appelé à la création d’un nouveau groupe de travail sur les pandémies de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), doté d’un budget de plusieurs milliards de dollars.

« Il faudra probablement environ un milliard de dollars par an pour la création d’un groupe de travail sur les pandémies au niveau de l’OMS, qui se chargera de la surveillance et fera ce que j’appelle des « jeux de germes » où l’on s’entraîne », a-t-il déclaré.

On se dit : « OK, et si un bioterroriste apportait la variole dans dix aéroports ? Vous savez, comment le monde réagirait-il à cela ?

« Il existe des épidémies d’origine naturelle et des épidémies causées par le bioterrorisme qui pourraient même être bien pires que ce que nous avons connu aujourd’hui, et pourtant, les progrès de la science médicale devraient nous donner des outils qui nous permettraient de faire beaucoup mieux.

« On pourrait donc penser qu’il s’agit d’une priorité. C’est au cours de l’année prochaine qu’il faudra procéder à ces affectations, y compris pour ce groupe de travail sur la pandémie mondiale. »

Il a ajouté que les pays, tels que les États-Unis et le Royaume-Uni, devront dépenser des « dizaines de milliards » en recherche et développement (R&D) pour se préparer à la prochaine pandémie.

Mais il a ajouté que si la recherche peut être coûteuse, elle peut conduire à d’autres innovations, comme l’éradication de la grippe et du rhume.

J’espère que dans cinq ans, je pourrai écrire un livre intitulé « Nous sommes prêts pour la prochaine pandémie », mais il faudra des dizaines de milliards de dollars en R&D – les États-Unis et le Royaume-Uni y participeront », a déclaré M. Gates.

« Ce qui est bien, c’est qu’une grande partie de la R&D dont nous avons besoin pour être prêts pour la prochaine pandémie concerne des choses comme rendre les vaccins bon marché, avoir de grandes usines, éradiquer la grippe, se débarrasser du rhume, faire en sorte que les vaccins soient juste un petit patch que vous mettez sur votre bras, [sont] des choses qui seront incroyablement bénéfiques même dans les années où nous n’aurons pas de pandémie. »

Le quatrième homme le plus riche du monde a également déclaré qu’il continuerait à parler de la préparation aux pandémies, dans le cadre de son travail de philanthrope.

M. Gates a déclaré : « Ainsi, parallèlement au message sur le climat et à la lutte permanente contre les maladies des pauvres, la préparation aux pandémies est un sujet dont je parlerai beaucoup.

« Et je pense qu’elle trouvera un terrain fertile car, vous savez, nous avons perdu des milliers de milliards de dollars et des millions de vies et les citoyens attendent de leurs gouvernements qu’ils ne laissent pas cela se reproduire. »

M. Gates est apparu au sommet sur le climat de la COP26 mardi, où il a participé à une session sur l’accélération des technologies propres et a rencontré le prince de Galles.

Afin de garantir notre indépendance et notre pérénité,
vous pouvez nous soutenir en cliquant ici

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux,
INSTAGRAM, TELEGRAM, TWITTER et VK

Source
SkyNews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Afin de garantir la pérennité du site, nous vous invitons à mettre le site en exception dans votre bloqueur de publicités. Merci !