ActualitésSanté et Environnement

Une épidémie de COVID-19 surgit sur un navire de croisière malgré la vaccination complète des passagers.

Au moins 10 cas de COVID-19 ont été signalés sur un navire de la Norwegian Cruise Line débarquant à la Nouvelle-Orléans, ont indiqué des responsables.

Un navire de la Norwegian Cruise Line sur une photo d’archive. (Alexandre Meneghini/Reuters)

Tous les membres d’équipage et les passagers participant à la croisière ont été entièrement vaccinés contre le COVID-19, selon le département de la santé de Louisiane. L’agence n’a pas révélé l’état des personnes qui ont été infectées par le virus du PCC (Parti communiste chinois).

« Le gouverneur John Bel Edwards, le département de la santé de Louisiane, la ville de La Nouvelle-Orléans et le port de La Nouvelle-Orléans sont au courant et travaillent en étroite collaboration avec les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) pour mettre en place les accords et protocoles existants concernant le COVID-19 avec la compagnie de croisière », a déclaré le département de la santé de Louisiane dans un communiqué.

Le navire de croisière Norwegian Breakaway avait quitté la Nouvelle-Orléans le 28 novembre, faisant escale au Mexique, au Honduras et au Belize. Selon son itinéraire, le navire devait atteindre la Nouvelle-Orléans le 5 décembre. Les autorités du département de la santé ont déclaré que plus de 3 200 personnes se trouvaient à bord du navire.

Norwegian Cruise Lines « a adhéré aux protocoles de quarantaine et d’isolement appropriés au fur et à mesure que de nouveaux cas et expositions ont été identifiés à bord de ce navire », selon le communiqué.

Toutes les personnes à bord seront testées pour le COVID-19 avant de partir et recevront des conseils de santé publique post-exposition et de quarantaine de la part du CDC. Les personnes dont le test de dépistage du COVID-19 est positif devront soit rentrer chez elles, soit s’auto-isoler conformément aux directives des CDC, a indiqué l’agence sanitaire.

« Nous prenons cette affaire très au sérieux et nous continuerons à travailler en étroite collaboration avec le CDC, le bureau du gouverneur John Bel Edwards, le département de la santé de la Louisiane ainsi que la ville et le port de la Nouvelle-Orléans », a déclaré Norwegian Cruise Line dans un communiqué aux médias.

Les « cas identifiés à bord sont asymptomatiques », a déclaré un porte-parole de Norwegian Cruise Line à Business Insider le 5 décembre.

« En plus d’exiger que 100 % des invités et des membres d’équipage soient entièrement vaccinés, conformément aux protocoles de santé et de sécurité de la compagnie, nous avons mis en place des procédures de quarantaine, d’isolement et de recherche des contacts pour les cas identifiés », a déclaré le porte-parole.

Au cours de la phase initiale de la pandémie en 2020, les navires de croisière ont été une source précoce d’épidémies de virus CCP. Certains navires ont été rejetés dans de nombreux ports, et les passagers ont été contraints à la quarantaine.

Des rapports isolés ont fait état de passagers morts en mer, tandis que d’autres ont dû être transportés hors des navires sur des civières.

En mars 2020, le CDC a émis un ordre d’interdiction de naviguer qui a pris fin en juin 2021, lorsque les navires de croisière ont recommencé à quitter les ports américains avec davantage de restrictions liées au COVID-19. Le site Internet de Norwegian Cruise Line indique que tous les passagers et membres d’équipage doivent être vaccinés contre le COVID-19 au moins deux semaines avant le départ.

Source
theepochtimes.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page