ActualitésScience et Technologie

Au Royaume Uni le gouvernement passe la vitesse supérieure avec les drones de surveillance !

Dans ce qui semble être un coup de pub cynique, le gouvernement britannique envisage des plans pour permettre aux femmes qui se sentent menacées dans la rue de faire appel à des drones de surveillance qui arriveraient en quelques minutes et braqueraient la lumière sur tout agresseur potentiel.

« Les femmes qui craignent une attaque pourront utiliser une application téléphonique pour invoquer un drone, qui pourrait arriver en quelques minutes armé d’un puissant projecteur et de caméras thermiques pour effrayer tout agresseur potentiel », rapporte le Telegraph.

Des essais auront lieu sur le campus de l’Université de Nottingham pour un coût de 500 000 £ au cours desquels la technologie sera utilisée pour «protéger les étudiants et le personnel».

Le programme sera soumis au programme de recherche Innovate du gouvernement britannique et pourrait éventuellement voir les hélicoptères remplacés par des drones en tant qu’outil de première ligne des forces de l’ordre.

« C’est un drone à haute capacité qui ne coûte que 100 £ de l’heure mais qui peut faire 80% de ce qu’un hélicoptère de police peut faire », a déclaré Richard Gill, le fondateur de Drone Defence.

« Il ne peut pas effectuer de poursuites à grande vitesse, mais il peut effectuer d’autres tâches telles que la recherche de personnes et la surveillance au sol. »

Gill a noté que 25 drones pourraient faire le travail d’un hélicoptère de police à Londres pour le même prix, les drones étant hébergés dans cinq bases à travers la ville.

L’idée d’innombrables drones du gouvernement sifflant dans une ville pour garder un œil sur les gens est d’une dystopie criarde et assez terrifiante.

Permettre aux individus d’accéder aux drones serait également totalement ouvert aux abus divers et variés.

D’innombrables personnes tourneraient en dérision le système en faisant constamment appel aux drones pour harceler des personnes au hasard ou utiliser les drones pour s’entraîner à la cible.

Un moyen beaucoup plus efficace de prévenir de telles attaques serait de permettre aux femmes d’être armées de gaz poivré, mais la loi actuelle au Royaume-Uni rend cela illégal.

Changer la loi donnerait aux femmes le pouvoir de se défendre tout en évitant le cauchemar dystopique qu’apporteraient les drones de surveillance de l’État.

L’idée de donner aux femmes qui se sentent menacées le pouvoir d’invoquer des drones est manifestement un coup de pub cynique pour acclimater le public à accepter l’introduction générale des drones comme outil de surveillance de masse.

Et oui encore et toujours ils vendent leurs idées comme étant quelque chose de tendance, de pratique et novateur, c’est toujours plus facile à faire accepter bien entendu… Mais nous savons quelles sont leurs véritables intentions derrière cette fausse apparence trompeuse.

Afin de garantir notre indépendance et notre pérénité,
vous pouvez nous soutenir en cliquant ici

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux,
INSTAGRAM, TELEGRAM, GETTR et VK

Source
Zero Hedge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page