Actualités

Une professeur de sciences arrêtée pour avoir injecté sans autorisation un étudiant de 17 ans

Un enseignant d’une école new-yorkaise sans qualification médicale formelle a été arrêté pour avoir prétendument administré un vaccin Covid à un élève, selon des responsables.

La police a déclaré que Laura Russo avait administré la dose à son domicile alors qu’elle n’avait pas l’autorisation légale de donner des piqûres ni le consentement des parents du garçon.

Mme Russo, 54 ans, qui enseigne la biologie, a été détenue le soir du nouvel an et pourrait encourir quatre ans de prison si elle était reconnue coupable.

Le garçon de 17 ans aurait voulu le vaccin.

Les injections peuvent être dangereuses si elles sont mal administrées. Les médecins et les travailleurs médicaux agréés doivent vérifier qu’un vaccin n’est pas contrefait ou périmé. Les patients doivent également être interrogés sur leurs antécédents médicaux et faire surveiller leur réaction après un jab.

La police dit qu’on ne sait pas comment Mme Russo a obtenu le prétendu vaccin Covid, ni de quelle marque il s’agit. Actuellement, le Pfizer-BioNTech est le seul autorisé pour les américains de moins de 18 ans.

La vidéo de l’incident à Long Island semble montrer Mme Russo disant à l’adolescent: « Tout ira bien, j’espère. »

« Voilà. Vaccin à domicile », dit-il.

Les autorités disent que les parents du garçon ont appelé la police de Nassau après son retour à la maison et leur ont dit ce qui s’était passé.

« Elle avait obtenu un vaccin », a déclaré le commissaire de police de Nassau, Patrick Ryder. « Cela fait toujours l’objet d’une enquête sur la façon dont elle l’a obtenu. »

Le directeur du lycée Herricks, où travaillait Mme Russo, a déclaré dans un communiqué que l’enseignant « est un employé du district qui a été retiré de la classe et réaffecté en attendant le résultat de l’enquête », rapporte CBS News, le partenaire de la BBC. aux Etats-Unis.

Mme Russo est accusée d’exercice non autorisé d’une profession.

Une audience du tribunal est prévue le 21 janvier.

Un sacré monde de fous en ce moment !

Afin de garantir notre indépendance et notre pérénité,
vous pouvez nous soutenir en cliquant ici

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux,
INSTAGRAM, TELEGRAM, GETTR et VK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page